images/Didier-Quentin-Actualites.jpg
Le 19 mars 2010
 
 
 
Réaction du député Didier QUENTIN
devant la fermeture des bassins conchylicoles de la Charente-Maritime
 
 
A la suite d'une analyse de l'eau faisant état de la présence d'une toxine, avec un taux 4 fois supérieur à la norme en vigueur, le Préfet de la Charente-Maritime vient de décider la fermeture des différents parcs de production sur le littoral charentais. Cette toxine serait la conséquence de la tempête « Xynthia ».
 
Cette analyse a été réalisée sur des zones de production de coquillages et rien n'indique, pour l'heure, que les claires soient touchées par une telle bactérie.
 
Néanmoins, le principe de précaution doit être la règle. Il convient donc d'agir avec un esprit de responsabilité, et avec le souci de préserver la santé de nos concitoyens.
 
J'ai immédiatement informé le Cabinet de Bruno LE MAIRE, Ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, de ce fâcheux événement. Il m'a été confirmé que tout serait mis en oeuvre pour réouvrir les zones de production, dans les meilleurs délais, et que des analyses seront effectuées de façon régulière.
 
Comme député du Bassin de Marennes-Oléron, je tiens à apporter mon plus chaleureux soutien à toute la filière. J'aurai à coeur, devant cette nouvelle crise qui frappe de plein fouet nos conchyliculteurs, déjà touchés par la mortalité du naissain et la tempête « Xynthia », de tout mettre en oeuvre pour en limiter l'impact. Je me rendrai dès samedi matin 20 mars dans plusieurs exploitations du Bassin avec Dominique BUSSEREAU.