Un mandat à votre service

Rechercher

Contacter Didier QUENTIN

Communiqués de presse

Le Député-Maire Didier QUENTIN tire les premières leçons des Régionales

                                                                                                                      Le 24 mars 2010
 
 
 
 
Premières leçons à tirer des Régionales par Didier QUENTIN, Député-Maire de Royan.
 
 
D'abord, il ne faut pas nier la réalité : la droite et le centre sont à leur niveau le plus bas depuis plusieurs dizaines d'années. Certes, il s'agissait d'élections locales, avec un fort taux d'abstention, en lui-même fort préoccupant pour notre démocratie. Il convient cependant de bien entendre le message sorti des urnes.
 
Dans un contexte de crise économique, sans précédent, depuis les années 1930, les Français veulent des résultats en matière de sécurité, d'emploi et de pouvoir d'achat.
 
Arrêtons le « zapping » permanent dans les réformes, car trop de réformes tuent la réforme. Des priorités doivent être fixées, comme vient de le faire le Premier Ministre, avec les retraites, la question de la dépendance et la réorganisation des collectivités territoriales.
 
Il est aussi heureux que François FILLON ait décidé de mettre entre parenthèses la taxe carbone qui
aurait des conséquences fâcheuses pour la compétitivité de nos entreprises, tant que les autres Etats européens ne l'appliqueront pas. Elle aurait aussi fortement pénalisé certaines populations et certains secteurs, notamment nos zones rurales.
 
Enfin, saluons le message fort que le Président de la République vient d'adresser ce mercredi 24 mars à nos compatriotes, pour redonner du sens à la nécessaire modernisation de notre pays, tout en protégeant les plus faibles. Il a aussi confirmé que la réforme des retraites se ferait dans un esprit consensuel.
 
Si celles et ceux qui ont voté pour Nicolas SARKOZY en 2007 se dispersent, se résignent à l'abstention ou rejoignent les extrêmes, une voie royale sera ouverte à la coalition hétéroclyte rose-verte, cet assemblage improbable avec un PS qui prétend être un parti de gouvernement, mais qui, pour des raisons tactiques, céde aux exigences d'Europe Ecologie, en s'apprêtant à renoncer aux grands équipements structurants de notre pays, gages de notre croissance.
 
Il est donc urgent de se rassembler et de se mobiliser pour ne pas avoir à lancer en 2012 un « SOS Revenants ».Veut-on le retour de la Dame des 35 heures ? Veut-on le retour d'une gauche qui n'a pas l'ombre de l'esquisse d'un projet?
 
 
 
___________

Réaction du Député Didier QUENTIN devant la fermeture des bassins conchylicoles de la Charente-Maritime

Le 19 mars 2010
 
 
 
Réaction du député Didier QUENTIN
devant la fermeture des bassins conchylicoles de la Charente-Maritime
 
 
A la suite d'une analyse de l'eau faisant état de la présence d'une toxine, avec un taux 4 fois supérieur à la norme en vigueur, le Préfet de la Charente-Maritime vient de décider la fermeture des différents parcs de production sur le littoral charentais. Cette toxine serait la conséquence de la tempête « Xynthia ».
 
Cette analyse a été réalisée sur des zones de production de coquillages et rien n'indique, pour l'heure, que les claires soient touchées par une telle bactérie.
 
Néanmoins, le principe de précaution doit être la règle. Il convient donc d'agir avec un esprit de responsabilité, et avec le souci de préserver la santé de nos concitoyens.
 
J'ai immédiatement informé le Cabinet de Bruno LE MAIRE, Ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, de ce fâcheux événement. Il m'a été confirmé que tout serait mis en oeuvre pour réouvrir les zones de production, dans les meilleurs délais, et que des analyses seront effectuées de façon régulière.
 
Comme député du Bassin de Marennes-Oléron, je tiens à apporter mon plus chaleureux soutien à toute la filière. J'aurai à coeur, devant cette nouvelle crise qui frappe de plein fouet nos conchyliculteurs, déjà touchés par la mortalité du naissain et la tempête « Xynthia », de tout mettre en oeuvre pour en limiter l'impact. Je me rendrai dès samedi matin 20 mars dans plusieurs exploitations du Bassin avec Dominique BUSSEREAU.
 

Disparition de Robert PANDRAUD : réaction de Didier QUENTIN

Le 18 février 2010
 
 
 
 
 
 
Réaction de Didier QUENTIN, Député-Maire de Royan, à la mort de Robert PANDRAUD
 
 
C'est avec une immense tristesse que j'ai appris ce jeudi matin la disparition de Robert PANDRAUD. Comme conseiller diplomatique en 1986, j'ai été membre des Cabinets de Charles PASQUA, Ministre de l'Intérieur, et de Robert PANDRAUD, alors Ministre délégué à la Sécurité Intérieure.
 
De cette période difficile où notre pays était confronté à des attentats terroristes, je me souviens d'un ministre tout entier à sa tâche et conscient des enjeux pour la sécurité de nos concitoyens. Il avait une réelle autorité sur la hiérarchie policière, ayant lui même occupé les plus hautes responsabilités au sein du Ministère de l'Intérieur.
 
Ce provincial de Haute-Loire, passé par l'ENA, qui n'avait rien des énarques que l'on caricature parfois, était devenu l'un des plus grands spécialistes de la Police Nationale, ainsi que de la Ville de Paris et de ses banlieues.
 
Puis, je l'ai côtoyé comme député et il m'a fait partager son expérience, notamment à la Commission des Affaires européennes qu'il présidait. Nous avons aussi conduit ensemble de nombreux combats, aux côtés de Jacques CHIRAC.
 
Figure respectée de la droite républicaine et gaulliste de conviction, Robert PANDRAUD savait se montrer d'une grande humanité et exprimer son point de vue souvent original, sans jamais pratiquer la langue de bois. Il laissera le souvenir d'un grand serviteur de l'Etat et d'un patriote ardent.
 
 
_____________

Intervention de Didier QUENTIN face à la situation de la construction navale et du transport maritime en Europe

Le 21 décembre 2009
 
 
 
 
Communiqué de presse
 
 
 
Didier QUENTIN, Député-Maire de Royan, a présenté, le 15 décembre 2009, devant la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale, dont il est le Vice-Président, une communication sur la construction navale intitulée « La filière maritime européenne en sursis? ».
 
Il y manifeste une grande inquiétude devant la situation de la construction navale et du transport maritime en Europe. Il souhaite que les institutions européennes se saisissent à bras le corps de cette question.
 
Aussi, sur la proposition de Didier QUENTIN la Commission des Affaires européennes de l'Assemblée Nationale, a-t-elle décidé de créer une mission d'information sur ce thème.
 
Après s'être rendue à Bruxelles et avoir auditionné les principaux acteurs de la filière, cette mission devra dresser un diagnostic et proposer des solutions réalistes susceptibles d'être mises en oeuvre rapidement par les pouvoirs publics au niveau communautaire, comme au niveau national.
 

Dider QUENTIN a rencontré le futur directeur de l'Agence Régionale de Santé

Le 17 décembre 2009
 
 
 
 
 
Didier QUENTIN a eu une réunion de travail avec le futur Directeur de l'Agence Régionale de Santé, ce jeudi 17 décembre, à Poitiers
 
 
 
Après avoir rencontré Roselyne BACHELOT et son Cabinet, le mercredi 9 décembre 2009, le député-maire de Royan, Didier QUENTIN s'est entretenu à Poitiers, ce jeudi 17 décembre 2009, avec François-Emmanuel BLANC, le futur Directeur de l'Agence Régionale de Santé de Poitou-Charentes.
 
1°) S'agissant de l'avenir du Service Mobile d'Urgence et de Réanimation (SMUR), Monsieur BLANC a bien pris note du souhait de la population, de la communauté hospitalière et des élus, que ce service soit non seulement maintenu, mais développé, conformément à la motion adoptée à l'unanimité, le 23 novembre dernier, par le Conseil d'administration du Centre Hospitalier de Royan et qui sera également soumise au conseil municipal du 23 décembre prochain.
 
Didier QUENTIN a tout particulièrement insisté sur la consolidation des moyens financiers alloués au SMUR, dans le cadre de mission d'intérêt général et d'aide à la contractualisation, afin de garantir une offre de soins efficace pour la population.
 
2°) Pour ce qui est de la Clinique Pasteur, le devenir de la maternité et le suivi du groupement de coopération des urgences ont été abordés.
 
Le député-Maire Didier QUENTIN a invité le futur Directeur de l'ARS à se rendre à Royan, dans la seconde quinzaine du mois de janvier, pour une visite sur le terrain des équipements sanitaires de l'agglomération royannaise et pour un premier contact avec les personnels de santé.
 
________________