Un mandat à votre service

Rechercher

Contacter Didier QUENTIN

"Mobilisation en gare de PONS" le samedi 9 décembre prochain

« Mobilisation en Gare de PONS »

Je viens par la présente, au nom des nombreux élus de nos territoires, vous inviter à une mobilisation en gare de Pons le samedi 9 décembre 2017, la veille du changement horaire dans le cadre du service 2018 de la SNCF.

Cette mobilisation a pour objet de montrer notre désapprobation et notre détermination pour assurer un service de mobilité de qualité en milieu rural.

Comme vous le savez, une vingtaine de kilomètres de voie ferrée entre Jonzac et Pons est très dégradée et nécessite de très lourds travaux de renouvellement et de régénérescence de la voie. Cette situation a longtemps été cachée aux élus locaux et a fait l’objet d’une révélation aux responsables de la gestion des TER en ce début d’année 2017.

D’importants travaux étaient programmés dans le cadre du projet ferroviaire Fret devant passer par cette ligne puis par Saint-Jean d’Angély. Ce projet d’axe ferroviaire Fret a été abandonné puisque la SNCF va utiliser l’ancienne ligne Paris-Bordeaux pour faire circuler les trains de marchandises de l’autoroute ferroviaire. Les travaux prévus entre Pons et Jonzac ont été déprogrammés et les budgets travaux infrastructures ont été déplacés sur d’autres lignes.

De plus, depuis le 1er janvier 2017 SNCF Réseau s’est désengagée de l’entretien et de la maintenance des lignes classées UIC 7 à 9. Or notre ligne Saintes Bordeaux est intégrée dans cette catégorie alors qu’elle devrait être classifiée dans la catégorie UIC 5-6 en raison du caractère structurant de l’axe Nantes-Bordeaux (Comme le précisait le rapport Duron du 26 mai 2015 sur l’avenir des Trains d’Equilibre du Territoire).

En raison du défaut de réalisation de ces travaux de maintenance, la SNCF a décidé d’imposer des limitations de vitesse à 60 km/heure entre Pons et Jonzac entrainant une perte de temps de près de 10 minutes dans chaque sens de cette double voie. Cette baisse de performance des trains actuellement évaluée à 9 minutes va donc impacter tous les trains (TER et Intercités) circulant sur l’axe Bordeaux – Saint-Mariens Saint-Yzan – Saintes – La Rochelle – Nantes. SNCF Réseau annonce que ce rallongement de temps de transport va durer des années, le temps de trouver les financements adéquats. Cette nouvelle limitation de vitesse s’ajoute à d’autres déjà décidées au cours des dernières années entre Bordeaux et Saintes.

Les différentes démarches et demandes auprès des ministres successifs et du président de SNCF Réseau, Monsieur Patrick Jeantet, sont restées lettre morte. Les nombreuses interventions des élus locaux dont celles du Président de la Région Nouvelle Aquitaine ainsi que celles des parlementaires de Charente-Maritime n’ont pas eu plus d’effet. L’Etat, lui aussi, est resté muet sur ce point.

Sur ce dossier vital des travaux particulièrement urgents sur la voie ferrée entre Pons et Jonzac, le temps de la mobilisation massive est venu. La survie de nos territoires en dépend. Aussi, il vous est proposé de nous réunir pour manifester et organiser une conférence de presse à la gare de Pons le samedi 9 décembre de 11h00 à 13h00.

Au cours de cette manifestation nous rappellerons nos objectifs :

-          - La ligne Bordeaux Nantes doit être intégrée par nature dans la classification UIC 5-6 surtout le secteur entre les gares de Beillant et de Saint-Mariens Saint-Yzan.
-        -  L’engagement immédiat des travaux nécessaires entre Pons et Jonzac afin de retrouver un niveau de performance acceptable en matière de temps de transport.

La réussite de notre action repose sur une nécessaire et importante mobilisation de tous : usagers de la SNCF dont de nombreux usagers au quotidien, élus locaux et parlementaires représentant tout le territoire traversé et desservi par les trains circulant sur l’axe Bordeaux Nantes, associations d’usagers du transport ferroviaire, établissements d’enseignement et associations de parents d’élèves, cheminots etc…

 

J’entreprends cette démarche au nom de tous les Elus de nos territoires :

-          Claude BELOT, Président de la CDC Haute-Saintonge

-        Jean-Claude CLASSIQUE, Président de la CDC de Saintes

-          Jean-Philippe MACHON, Maire de Saintes

-          Jean-Luc DIBAR, Maire de Pons

-          Patrick GIRAUDEAU, Maire de Montendre

-          Jacky EMON, Conseiller Régional

-          Nicolas BELOT, Conseiller Régional

-          Dominique BUSSEREAU, Président du Conseil départemental

-          Raphaël GERARD, Député

-          Jean-Philippe ARDOUIN, Député

-          Didier QUENTIN, Député

-          Corinne IMBERT, Sénatrice

-          Bernard LALANDE, Sénateur

-          Et tous les Maires et Elus des territoires concernés.

Mobilisons-nous pour la réussite et la sauvegarde de nos territoires,

 

                                                                     Daniel LAURENT                                                              
                                                                    Sénateur de la Charente-Maritime