images/Didier-Quentin-Actualites.jpg
Election législative

Jean-Louis DEBRE, Président du Conseil Constitutionnel, a annoncé que celui-ci a rejeté, dans sa séance du 28 juin 2007, une requête contestant l'élection législative, le 10 juin 2007, du Député Didier QUENTIN.

Cette décision est notifiée au Président de l'Assemblée Nationale et publiée au Journal Officiel.
Message de remerciements du Député Didier QUENTIN:

Message de remerciements du député Didier QUENTIN:

 Avec mon suppléant Jean-Claude BLEMON, il m'est agréable de remercier chaleureusement les 31 884 électrices et électeurs qui nous ont accordé, dès le dimanche 10 juin, leur confiance, avec 53,51% des voix.

Ce premier tour témoigne de l'adhésion d'une majorité de Françaises et de Français à l'action conduite par le Président SARKOZY et par le Gouvernement de rassemblement et d'ouverture de François FILLON.

Nous allons siéger, dès le mardi 26 juin, à l'Assemblée Nationale pour soutenir le mouvement de modernisation de notre pays et donner une traduction législative aux engagements pris ensemble devant les Français. 

Durant cet été, nous voterons des projets de loi visant notamment à : 
- baisser l'âge de la majorité pénale et à instaurer des peines planchers pour les mineurs multirécidivistes ; 
- redéfinir en matière d'immigration les conditions du regroupement familial ; 
- libérer les heures supplémentaires ; 
- défiscaliser le travail étudiant ; 
- déduire les intérêts d'emprunts immobiliers ; 
- supprimer les droits de succession pour 95% des Français ; 
- instaurer un bouclier fiscal à 50% pour l'ensemble des revenus. 

Pour ne pas vous décevoir, nous ferons tout notre possible pour répondre à vos attentes. 

Dans la 5ème circonscription de la Charente-Maritime, j'entends bien continuer d'être le député de chacune et chacun, à votre écoute et à votre disposition. N'hésitez pas à me faire signe personnellement au 06 11 30 19 20. 

Merci encore de tout coeur, et au travail ! 

Bien fidèlement, 

Didier QUENTIN


Une politique ambitieuse du handicap:

Une politique ambitieuse du handicap:

"A l'occasion de l'assemblée générale du Centre Lannelongue de Saint-Trojan, le député Didier QUENTIN a tenu à souligner le bilan des cinq années d'actions volontaristes en faveur des personnes handicapées.

 Didier QUENTIN a précisé que la politique du handicap a été l'un des trois grands chantiers prioritaires voulu par le Président de la République, Monsieur Jacques CHIRAC. 

Dans cet esprit, il a rappelé les principaux enjeux de la réforme engagée en 2005 de la loi sur le handicap de 1975. 

La loi de février 2005 a permis la création de la nouvelle prestation de compensation du handicap (PCH). Celle-ci vise à une meilleure compensation des conséquences du handicap, en fonction du projet de vie de la personne. 

Elle a également instauré un complément de ressource pour les bénéficiaires de l'allocation supplémentaire du fond spécial d'invalidité, comme c'est déjà le cas des personnes percevant l'allocation d'adultes handicapés (AAH), pour atteindre un revenu égal à 80% du SMIC. 

Didier QUENTIN a mis en exergue l'effort sans précédent du gouvernement pour la création de places en établissements. En cinq ans, ce sont plus de 40 000 places destinées aux personnes handicapées qui ont été crées. 

Ce texte a aussi pour objectif d'assurer une meilleure accessibilité de tous les bâtiments dans un délai de dix ans. Il renforce également les conditions de scolarisation et d'accompagnement des enfants handicapés, grâce notamment aux 5 000 emplois d'auxiliaires de vie scolaire nouvellement crées. 

En 2006, 156 000 enfants handicapés ont été accueillis dans des établissements scolaires, contre seulement 89 000 en 2002, soit une augmentation de 70%. De même, 20 000 enfants handicapés ont bénéficié d'un accompagnement individuel en 2006, contre seulement 7 400 en 2002. 

De plus, des mesures visant à garantir l'accès à l'emploi pour les personnes handicapées ont été prises. Le député Didier QUENTIN a mis l'accent sur la création d'un fond pour l'insertion professionnelle des handicapés dans la fonction publique. Il a noté avec satisfaction une hausse de 5% en un an des personnes handicapées ayant un travail. 

Enfin, le député de la cinquième circonscription a salué l'action du Conseil général en direction des personnes handicapées, avec notamment l'installation d'une maison départementale des personnes handicapées, pour leur faciliter l'accès à leurs droits".
 

Jean-Louis BORLOO, confirme à Didier QUENTIN la céation d'une maison de l'emploi...

Monsieur Jean-Louis BORLOO, Ministre de l'Emploi de la Cohésion Sociale et du Logement, confirme au Député Didier QUENTIN, le soutien du gouvernement pour la création d'une maison de l'emploi sur le territoire de la Communauté d'Agglomération Royan Atlantique. 

« J'ai le plaisir de vous informer que le projet de « maison de l'emploi de la Communauté d'Agglomération Royan Atlantique » a reçu l'avis favorable de la Commission Nationale des maisons de l'emploi réunie le 20 février 2007. J'ai décidé, dans ces conditions, de lui attribuer le label maison de l'emploi au sens de l'article L 311-10 du code du travail. 

L'attribution de l'aide financière de l'Etat, tant en fonctionnement qu'en investissement, fera l'objet d'une convention entre l'Etat et la maison de l'emploi préparée par le Préfet de votre département, conformément aux instructions du Ministère de l'Emploi ».

Article du 9/03/07.
Le Député Didier QUENTIN soutient l'entreprise d'insertion AVEC.


Intervention du Député Didier QUENTIN auprès du Président de la communauté d'agglomération Royan Atlantique en faveur de l'entreprise d'insertion AVEC:



"Monsieur le Président,

Permettez moi d'appeler de nouveau votre bienveillante attention sur la situation préoccupante de l'Association Valorisation de l'Environnement par Collecte (AVEC).

Comme vous le savez bien, cette association d'insertion de personnes en difficulté dont la principale activité est de trier et de valoriser les déchets verts sur l'ensemble du pays royannais, souhaite maintenir et développer son activité, tout en restant la plus indépendante possible des sociétés COVED et Nicollin, afin de ne pas être une simple sous traitante.

Je souligne que cette association a pour objectif d'offrir un parcours individualisé aux personnes qu'elle accueille et ainsi de les aider à mieux s'insérer dans la société.

C'est pourquoi il me paraît utile de faire le maximum pour que cette association puisse continuer à remplir sa mission d'insertion. Je reste bien entendu à votre disposition pour essayer de trouver une solution qui pérennise cette activité d'insertion".

Article du 2 février 2007.