Un mandat à votre service

Rechercher

Contacter Didier QUENTIN

Actu Nationale

Didier QUENTIN a été parmi les premiers députés à signer la motion de censure

Didier QUENTIN a été parmi les premiers députés à signer la motion de censure déposée par le groupe LR contre le gouvernement, à la suite de l’affaire Benalla, pour que le gouvernement « s’explique ».


Rappelant que le gouvernement qui, au titre de l’article 20 de la Constitution, détermine et conduit la politique de la nation, dispose de l’administration et qu’il est responsable devant le Parlement, le groupe Les Républicains considère que « le gouvernement a failli au moins sur les deux derniers points ».
En ne donnant pas droit aux demandes réitérées de s’exprimer sur cette affaire, il a refusé pendant cinq jours de venir s’expliquer, et le Premier ministre a refusé formellement par écrit ce mardi 24 juillet d’intervenir.
Alors qu’il ne peut pas y avoir de fonctionnaires n’agissant pas sous l’autorité du gouvernement, on a assisté à une dérive monarchique du président de la République, le gouvernement a laissé faire alors qu’il aurait dû stopper cette dérive : on ne peut pas confier l’organisation de la sécurité du président de la République à un individu qui n’a ni compétence, ni qualité, ni expérience pour le faire.
Nous reconnaissons, dès à présent, que la motion ne va pas "faire tomber le gouvernement", au vu de la très large majorité LREM-MoDem. Nous savons très bien qu'il ne tombera pas ; nous sommes minoritaires à l'Assemblée, mais nous voulons qu'il s'explique.
La motion LR, signée uniquement par des membres du groupe, pourra être votée par "qui veut", quelles que soient les appartenances politiques ; et peut-être même que certains élus de la majorité ou MoDem pourront avoir un doute et voter…
 

Bilan de ma participation aux scrutins solennels (2017-2018) à l'Assemblée Nationale

Bilan de la participation aux scrutins solennels au cours de la session ordinaire de l’Assemblée Nationale (2017-2018) de :

Didier QUENTIN

Député de la Charente-Maritime
Membre de la Commission des Affaires Étrangères

 

Assiduité : 95,24%


Statistiques officielles récemment publiées par l’Assemblée Nationale
 

Réaction de Didier QUENTIN, après le discours du Président de la République devant le Congrès

Beaucoup d'autosatisfaction, beaucoup de stigmatisations, comme l'opposition caricaturale entre progressistes et nationaliste, beaucoup de promesses aussi...

Mais ce Président, sûr de lui-même et dominateur, devra être jugé sur ses résultats, et ceux-là risquent de ne pas être à la hauteur où il se situe lui-même, à l'image de son discours auto-commémoré de La Sorbonne sur l'Europe qui a fait pschitt...

Enfin, l'on peut s'étonner que dans un discours d'une heure et demie, placé sous le signe d'une puissance retrouvée de la France, pas une seule fois, il n'ait été question de la France d'outre-mer qui participe, ô combien, au rayonnement mondial de notre pays.
 

Communiqué de presse de Didier QUENTIN sur le plan d'action pour sortir du glyphosate en 3 ans

Le 22 juin 2018

COMMUNIQUE DE PRESSE

Didier QUENTIN salue l’initiative des ministres de l’Agriculture et de la Transition écologie au sujet du plan d’action pour sortir du glyphosate en 3 ans. 

Le renforcement des actions d’accompagnement est prévu dans le cadre du programme de réduction de l’usage des produits phytosanitaires Ecophyto,avec l’objectif d’atteindre 30 000 fermes expérimentales. 

Il s’agit de trouver de nouvelles alternatives au glyphosate et de diffuser les bonnes pratiques auprès de tous les acteurs de la filière agroalimentaire.

Une commission à l’Assemblée nationale auditionnera les différents acteurs pour évaluer les avancées concrètes, et vérifier si les objectifs seront tenues.