Le 12 décembre 2021

Communiqué de Didier QUENTIN, Député de la Charente-Maritime et Vice-Président de la mission d'information sur l'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie

Je me réjouis qu'après 3 référendums les Calédoniens aient confirmé leur choix de rester dans la République française.

Une éventuelle indépendance aurait été illusoire et aurait probablement ouvert la voie à une main mise de la Chine, comme on l'a vu dans d'autres îles du Pacifique.

La fin des incertitudes pesant sur l'avenir institutionnel de l'archipel devrait permettre de relancer son développement économique et social, au profit de toutes les populations, quelles que soient leurs origines.

Ce maintien de la Nouvelle-Calédonie dans le cadre de la République sera un atout pour renforcer l'influence de la France dans la zone indopacifique, si riche d'avenir.