images/Didier-Quentin-Drapeau.jpg

Le 14 janvier 2021

 

 

C’est avec une immense tristesse que j’ai appris la disparition de Marielle de SARNEZ. C’était une grande dame qui honorait la politique par la force de ses convictions, son courage et son talent.

Elle était, depuis plus de 3 ans, une remarquable Présidente de la Commission des Affaires étrangères, dont j’ai l’honneur d’être membre. Elle portait haut l’idée d’une diplomatie parlementaire efficace et utile au rayonnement de notre pays, comme j’ai pu m’en rendre compte, en l’accompagnant dans plusieurs missions à l’étranger.

Tout le monde la respectait et l’aimait, comme le montrent les hommages unanimes qu’elle a reçus, de Marine LE PEN à Jean-Luc MELENCHON.

Marielle de SARNEZ laissera une marque très forte dans notre histoire nationale, et même européenne.

__________

- Facebook -

- Formulaire de Contact -