images/Didier-Quentin-Drapeau.jpg

« Le groupe Les Républicains demande le déclenchement de l’article 50-1 de la Constitution afin que le Premier Ministre tienne une déclaration qui donne lieu à débat en matière de retraites devant les députés »

 

Ce mardi 10 décembre, en conférence des présidents à l’Assemblée nationale, Damien Abad, président du groupe « Les Républicains » à l’Assemblée nationale a demandé le déclenchement de l’article 50-1 de la Constitution, sur le fondement de l’article 132 du règlement de l’Assemblée nationale.

 

A la demande d’un groupe parlementaire, ces dispositions constitutionnelles et règlementaires permettent au Gouvernement, sur un sujet déterminé, de faire une déclaration qui donne lieu à débat dans l’hémicycle. Ce débat peut se conclure par un vote.

 

« En 20 mois, le seul acteur qui n’a pas été consulté par le gouvernement en matière de retraite est le Parlement. Aujourd’hui, le Premier Ministre annoncera son projet de réforme sans même avoir pris le temps de débattre avec la représentation nationale. Nous devons mettre un terme à ce mépris jupitérien. » déclare Damien Abad, président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale. « Nous ne pouvons accepter le piétinement permanent du Parlement. Le débat ne peut pas se tenir uniquement dans la rue ou à l’Elysée. L’Assemblée nationale, parce qu’elle représente l’ensemble des Français, ne peut pas être court-circuitée sur un sujet aussi fondamental que l’avenir du système de retraite. » affirme le président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale.

- Facebook -

- Formulaire de Contact -