Edito

Cher internaute,

Vous venez d’être redirigé sur mon nouveau site et je vous souhaite la bienvenue dans cette  configuration plus actuelle  et plus conviviale. Vous y retrouverez l’ensemble de vos informations habituelles, quotidiennement mises à jour.
Lire la suite...

Un mandat à votre service

Rechercher

Contacter Didier QUENTIN

Jean-Louis BORLOO, confirme à Didier QUENTIN la céation d'une maison de l'emploi...

Jean-Louis BORLOO, confirme à Didier QUENTIN la céation d'une maison de l'emploi...

Monsieur Jean-Louis BORLOO, Ministre de l'Emploi de la Cohésion Sociale et du Logement, confirme au Député Didier QUENTIN, le soutien du gouvernement pour la création d'une maison de l'emploi sur le territoire de la Communauté d'Agglomération Royan Atlantique. 

« J'ai le plaisir de vous informer que le projet de « maison de l'emploi de la Communauté d'Agglomération Royan Atlantique » a reçu l'avis favorable de la Commission Nationale des maisons de l'emploi réunie le 20 février 2007. J'ai décidé, dans ces conditions, de lui attribuer le label maison de l'emploi au sens de l'article L 311-10 du code du travail. 

L'attribution de l'aide financière de l'Etat, tant en fonctionnement qu'en investissement, fera l'objet d'une convention entre l'Etat et la maison de l'emploi préparée par le Préfet de votre département, conformément aux instructions du Ministère de l'Emploi ».

Article du 9/03/07.

Revenus des SCI : délai de déclaration

Revenus des SCI: Le Député Didier QUENTIN demande un délai supplémentaire pour les déclarations.

Le Député Didier QUENTIN interpelle le Ministre Délégué au Budget, sur les difficultés rencontrées par de nombreux propriétaires immobiliers, à propos de la déclaration 2072 concernant les revenus des Société Civiles Immobilières (SCI) des personnes physiques. 

« Monsieur le Ministre, 

Permettez-moi d'appeler votre attention sur les difficultés rencontrées par de nombreux propriétaires immobiliers, à propos de la déclaration 2072 concernant les revenus des Société Civiles Immobilières (SCI) des personnes physiques. 

En effet, plusieurs propriétaires ne peuvent remplir cette déclaration pour le 28 février, car ils ne disposeront d'aucun document avant la fin mars. 

Pour prendre en compte ce fait, le Ministère de l'Economie et des Finances semble avoir ces dernières années accordé un délai supplémentaire d'un mois. Dans un souci de simplification, de nombreux propriétaires et professionnels de l'immobilier souhaitent que vous puissiez faire coïncider la date de déclaration des revenus des SCI avec la date de déclaration des revenus des personnes physiques, puisqu'il s'agit d'une imposition commune.

 C'est pourquoi je vous serais très reconnaissant de m'indiquer si vous entendez répondre favorablement à cette requête qui me paraît fondée, et à tout le moins si vous envisagez d'accorder ce délai supplémentaire d'un mois ». 

Hôtellerie-restauration: durée du travail hebdomadaire

Le Député Didier QUENTIN défend le secteur de l'hôtellerie et de la restauration :

Le Député Didier QUENTIN défend le secteur de l'hôtellerie et de la restauration :Lettre adressée à Monsieur Antoine MAJOU, président de de l'Union des Métiers et des industies de l'Hôtellerie. 

"Monsieur le Président, En octobre dernier, je vous informais de l'initiative prise par les députés du Groupe UMP, pour remédier aux effets de la décision du Conseil d'Etat du 18 octobre 2006 annulant le décret du 30 décembre 2004 qui fixait la durée de travail hebdomadaire dans le secteur de l'hôtellerie-restauration à 39 heures. 

Cette décision, dont l'application était rétroactive au 1er janvier 2005 et qui pouvait être source de confusion juridique, menaçait la pérennité de nombreuses entreprises du secteur, en particulier les plus petites d'entre elles, et elle pénalisait le pouvoir d'achat des salariés. 

Bien conscient de la nécessité de trouver, par la voie du dialogue social, une solution adaptée et durable aux spécificités de votre profession, j'ai été le 26 octobre 2006, avec plusieurs collègues du Groupe UMP, à l'origine de l'adoption d'un article, que j'ai personnellement voté en séance publique, dans la loi de financement de la sécurité sociale pour 2007, rétablissant la durée de travail hebdomadaire dans le secteur de l'hôtellerie-restauration à 39 heures, dans l'attente de la conclusion d'un nouvel accord de branche. 

Je me réjouis donc qu'un tel accord ait pu être conclu, le 5 février dernier, entre les organisations patronales et la majorité des organisations syndicales du secteur. Ainsi, la durée hebdomadaire du travail est bien maintenue à 39 heures. Cet accord prévoit aussi la possibilité d'une modulation sur l'année. Il fixe également le montant de la majoration pour les heures supplémentaires. Il confirme, enfin, le bénéfice d'une 6ème semaine de congés payés pour les salariés. Il instaure, par ailleurs, une nouvelle grille salariale.

Ces mesures renforcent ainsi l'attractivité de vos métiers, tout en répondant aux attentes des professionnels du secteur de l'hôtellerie-restauration, qui joue un rôle essentiel dans notre économie touristique, notamment en matière d'aménagement et de développement du territoire, ainsi que de création d'emplois, tout particulièrement dans notre département de la Charente-Maritime.

Voilà les éléments d'information que je tiens à porter à votre connaissance sans plus tarder et je reste naturellement à votre disposition pour la mise en oeuvre de cet accord".


Association A.V.E.C. : activité d'insertion à pérenniser

Le Député Didier QUENTIN soutient l'entreprise d'insertion AVEC.


Intervention du Député Didier QUENTIN auprès du Président de la communauté d'agglomération Royan Atlantique en faveur de l'entreprise d'insertion AVEC:



"Monsieur le Président,

Permettez moi d'appeler de nouveau votre bienveillante attention sur la situation préoccupante de l'Association Valorisation de l'Environnement par Collecte (AVEC).

Comme vous le savez bien, cette association d'insertion de personnes en difficulté dont la principale activité est de trier et de valoriser les déchets verts sur l'ensemble du pays royannais, souhaite maintenir et développer son activité, tout en restant la plus indépendante possible des sociétés COVED et Nicollin, afin de ne pas être une simple sous traitante.

Je souligne que cette association a pour objectif d'offrir un parcours individualisé aux personnes qu'elle accueille et ainsi de les aider à mieux s'insérer dans la société.

C'est pourquoi il me paraît utile de faire le maximum pour que cette association puisse continuer à remplir sa mission d'insertion. Je reste bien entendu à votre disposition pour essayer de trouver une solution qui pérennise cette activité d'insertion".

Article du 2 février 2007.